top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Close the camps | Euphémismes des camps en Europe

En ligne depuis le 22 décembre 2014 - modifié le 10 août 2015

Carte publié par Migreurop en 2014 et hébergée sur le site de la campagne Close the camps.

2014-carte-livret-camps1-731x1024

Commentaires

La carte montre les euphémismes que les Etats européens emploient pour parler des différents types de centres de détention: la Roumanie parle de «centre de prise en charge publique» (Centrul de custodie publica).

La Turquie – pays candidat à l’UE – a même employer le terme de «guest houses», jusqu’à ce qu’elle soit rappelée à l’ordre par le Comité pour la Prévention de la Torture (CPT) qui a recommandé l’utilisation du terme de centre de détention «puisque les personnes détenues dans ces centres sont sans aucun doute privées de leur liberté».

Migreurop préfère utiliser le mot «camp», terme désignant les diverses modalités d’enfermement des migrants auxquelles les autorités de nombreux États dans le monde ont de plus en plus recours.

Voir aussi:

http://closethecamps.org/2013/11/26/de-la-diversite-des-termes-a-lusage-deuphemismes-pour-designer-les-camps-detrangers/

Derniers billets publiés sur la problématique de la détention administrative: