top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Close the camps | Carte: Les principaux lieux de détention

En ligne depuis le 4 janvier 2015 - modifié le 10 août 2015

En 2011, le réseau Migreurop a recensé, dans les 27 pays de l’Union européenne (UE), près de 300 lieux d’enfermement pour étrangers. En comptant ceux qui ont été construits dans d’autres pays – comme l’Ukraine, la Turquie ou la Libye – associés à la politique migratoire de l’UE, leur nombre s’élève à près de 420.

Carte publiée sur le site Close the camps, le 15 décembre 2014. Cliquez ici pour télécharger la carte sur le site Close the camps.

L’augmentation du nombre de lieux d’enfermement dans les pays voisins de l’UE est directement liée à l’approche sécuritaire des États en matière d’immigration. Elle souligne également un processus de rationalisation de la détention des migrants, observable dans la construction de grands établissements à proximité des grands aéroports: 623 places à Harmondsworth (Royaume-Uni), 354 places à Ponte Galeria (Rome), le Mesnil-Amelot (France) dispose de 240 places et en 2013 un centre de 250 places a été ouvert à Menogeia (Chypre) non loin de Larnaka.

Sur  cette carte ne sont présentés que les principaux centres de détention en Europe et dans les pays éligibles à la politique européenne (PEV), opérationnels en 2011 dont la capacité est supérieure à cinq places. Une multitude de petits lieux d’enfermement non cartographiés sur ce document existe au sein de l’UE.

Voir aussi : http://closethecamps.org/2013/11/23/la-carte-des-camps-de-migreurop/

2014-carte-livret-lieux-de-détention1-731x1024

 

Derniers billets publiés sur la problématique de la détention administrative:

,