top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

HCR | République centrafricaine: mise à jour

En ligne depuis le 29 janvier 2015

Cette mise à jour a été publiée sur le site du HCR, le 14 avril 2014. Cliquez ici pour lire le résumé de la mise à jour sur le site du HCR et cliquez ici pour télécharger la mise à jour complète (en anglais).

Faits importants:

  • Le HCR dirige le lancement d’un plan de réponse régionale pour le Central African Republic situation Refugee Emergency. Le plan couvrira quatre pays: le Cameroun, le Tchad, la République démocratique du Congo (RDC), et la République du Congo. Il a été lancé le 16 avril et met en évidence les besoins de sept agences des Nations Unies, de l’OIM et de six ONG qui fournissent une aide dans la région;
  • Le 5 avril, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon est arrivé à Bangui et a appelé au déploiement immédiat des troupes et de la police et a répété la nécessité de la transformation de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies;
  • Le 8 avril 2014 la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), Mme Navi Pillay, a informé les membres du Conseil de sécurité sur la situation en République centrafricaine où la violence a atteint un “niveau terrifiant”;
  • L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Mme Samantha Power, était à Bangui le 9 avril et a exprimé son soutien à une force de maintien de la paix des Nations Unies ainsi que la nécessité de «redoubler d’efforts» dans la République centrafricaine;
  • Les premières troupes de l’EUFOR sont arrivées le 9 avril à Bangui. L’objectif est de “maintenir la sécurité et former des officiers de la police locale”;
  • Le 10 avril, le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé à l’unanimité la création d’une force de maintien de la paix des Nations Unies en République centrafricaine. La force sera connue sous le nom MINUSCA et sera composée de 10’000 soldats, 1800 policiers et 20 agents des services correctionnels.

Les chiffres:

  • Depuis décembre 2013 il y a eu 628’500 personnes déplacées à l’intérieur de la République centrafricaine. Environ 203’500 sont à Bangui.
  • Il y a 335’664 réfugiés de la République centrafricaine dans les pays voisins.
  • Il y a quelques 16’581 réfugiés en République centrafricaine, essentiellement en provenance du Tchad, de la République démocratique du Congo (RDC) et du Soudan.

CAR update 2

CAR update