top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Global detention project | Grèce: nouveau profil

En ligne depuis le 4 février 2015 - modifié le 8 novembre 2015

Pour lire le profil complet sur la Grèce établi en 2014 par le Global Detention Project, cliquez ici.

Depuis plusieurs années, la Grèce a été pointée du doigt par l’Europe pour n’avoir rien fait pour mettre fin à la migration irrégulière. Dans le même temps, la crise économique du pays a exaspéré les divisions sociales menant à l’augmentation de la violence et des hostilités contre les étrangers.

Avec l’aide financière et opérationnelle massive fournie par l’Union européenne, la Grèce a fait face aux pressions migratoires en insistant sur l’interdiction, la détention, l’enlèvement et au détriment de la protection des migrants vulnérables et des demandeurs d’asile. Les conditions dans ces centres de détention sont considérées comme parmi les pires en Europe, et de nombreux organismes des Nations Unies ont publié des rapports cinglants sur l’état de ces installations. En outre, les tribunaux nationaux et régionaux ont émis plus d’une douzaine de jugements condamnant les pratiques de détention en Grèce.

Dans un cas, en 2012, un juge dans un tribunal national a acquitté plusieurs migrants qui s’étaient évadés d’un centre de détention dans le port d’Igoumenitsa. La justification: les conditions de leur détention violaient les obligations du pays en vertu de la Convention européenne des droits de l’homme.

greece

Derniers billets publiés sur notre site sur la problématique de la détention administrative:

 

,