top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Monitoring of Immigration Detention | Manuel sur la surveillance de la détention administrative

En ligne depuis le 12 février 2015

Le 16 juin 2014, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), en collaboration avec l’Association pour la prévention de la torture (APT) et l’International Detention Coalition (IDC) a lancé un guide pratique pour le suivi de la détention de migrants.

Communiqué de presse conjoint de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Association pour la prévention de la torture et la International Detention Coalition, publié sur le site du HCR, le 16 juin 2014. Cliquez ici pour lire le communiqué sur le site du HCR.

Cliquez ici ou sur l’image ci-dessous pour télécharger le guide (en anglais).

MonitoringImmigrationDetention

Le manuel est une réponse à la tendance croissante, que l’on peut remarquer dans de nombreuses régions du monde, de placer les demandeurs d’asile et les migrants y compris les familles et les enfants derrière les barreaux. Les gens fuyant leurs pays pour sauver leur vie se retrouvent dans des prisons à sécurité maximale ou détenus dans d’autres infrastructures inadaptées à leur situation.

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, souligne l’urgente nécessité d’une meilleure transparence dans ces lieux fermés:

«Les demandeurs d’asile en détention sont parmi les personnes les plus vulnérables avec lesquels le personnel du HCR est en contact. La possibilité de surveiller leur situation fait en sorte que même si ces personnes sont “invisibles”, leur situation ne soit pas hors de nos esprits. La surveillance peut conduire à des améliorations importantes des conditions matérielles et physiques des demandeurs d’asile, et ce manuel nous aidera à réaliser ce but.”

La détention doit toujours être un dernier recours. Lorsque cela est jugé inévitable, les gouvernements doivent veiller à ce que les conditions de détention soient conformes aux normes internationales et que les droits et la dignité des personnes détenues soient pleinement respectés. La première étape, fondamentale pour la prévention des abus, est de permettre l’accès aux centres de détention à des personnes extérieures. Le suivi indépendant peut alors aider à prévenir les violations des droits humains en détectant les domaines qui ont besoin d’amélioration.

L’Association pour la prévention de la torture, co-éditeur du Manuel, plaide en faveur d’un contrôle indépendant de tous les lieux de privation de liberté depuis plus de 35 ans. Selon son secrétaire général, Mark Thomson, l’organisation est de plus en plus préoccupée par la situation des migrants en détention:

«Les demandeurs d’asile et autres migrants arrivent souvent sans contacts, sans l’argent ou autres ressources. Ils sont enfermés comme s’ils étaient des criminels et sont entièrement entre les mains des autorités détentrices. Une surveillance indépendante de la détention de l’immigration est donc essentielle pour réduire la risque de violations des droits de l’homme».

Ce manuel est un guide pensé pour des personnes ou des institutions qui effectuent des visites de migrants en détention. Il peut également être utilisé comme une liste de contrôle pour les autorités, le personnel du centre de détention et les journalistes sur les normes qui doivent être appliquées lorsque les demandeurs d’asile et les migrants sont détenus.

(traduit de l’anglais par Cristina Del Biaggio)

Derniers billets publiés sur notre site sur la problématique de la détention administrative: