top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Accueil des réfugiés syriens, vraiment?

En ligne depuis le 2 avril 2015 et publié dans

Réfugiés syriens dans le monde quelques chiffres

Bientôt quatre ans que la guerre civile a éclaté en Syrie. Depuis 2011, le nombre de personnes déplacées dans le pays est estimé à 7,6 millions alors que 3,8 millions ont fui le pays. Selon le HCR, 40% des réfugiés syriens sont des enfants de moins de 12 ans.

kLa plus grosse pression démographique touche les pays limitrophes qui en accueillent 95%, avec 1,1 million au Liban, 1,6 million en Turquie, 620’000 en Jordanie, 235’000 en Irak et 160’000 en Egypte. Après une première alerte en décembre 2014, le Programme alimentaire mondial risque à nouveau d’être obligé de cesser la distribution de nourriture aux sinistrés, s’il ne reçoit pas rapidement les 50% manquant au budget. Par ailleurs, alors qu’elle avait commencé à fermer certains points de passage à la frontière, la Turquie a décidé d’ouvrir un nouveau camp, qui sera le plus grand du pays (35’000 personnes), pour accueillir les réfugiés provenant de Kobané. Dans un rapport publié fin décembre, Amnesty International (1) relève qu’en 3 ans, l’Allemagne et la Suède ont reçu quelque 95’000 demandes, soit 64% de toutes les demandes d’asile de Syriens dans l’Union européenne. De plus, dans le cadre du programme de réinstallation du HCR, destiné à accueillir des réfugiés particulièrement vulnérables, l’Allemagne a offert 30’000 places de réinstallation, ce qui équivaut à près de la moitié du nombre total de toutes les places offertes, et 82% de tous les pays de l’UE. La Suède a ouvert ses portes à un contingent de 1200 personnes. Hormis l’Allemagne et la Suède, les 26 autres Etats de l’UE ont reçu depuis le début de la guerre quelque 53’000 demandes d’asile et ont proposé 5035 places de réinstallation. L’UE discute de l’accueil d’un nouveau contingent de 10’000 réfugiés, à répartir entre les pays membres.

Lubiana Gosp-Server


Note:

(1) Left in the cold: Syrian refugees abandoned by the international community, Amnesty International, 5.12.14

Derniers billets publiés sur notre site concernant la Syrie et les réfugiés syriens:

, ,