top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

AIDE D'URGENCE

Les donateurs de l'ancienne Solikarte n'ont pas suivi, mais...

AIDE D'URGENCE

Les donateurs de l'ancienne Solikarte n'ont pas suivi, mais...

La Solikarte n’est pas morte!

En ligne depuis le 10 août 2015 et publié dans - modifié le 12 août 2017

Depuis plus de cinq ans, la Solikarte apporte un coup de pouce aux sans-papiers et aux personnes mises au régime de l’aide d’urgence. Un changement de système début mai 2014 imposé par la Migros a eu de lourdes conséquences. De 15’000 francs mensuels, les sommes récoltées ont chuté à 6000 francs. C’est pourquoi nous vous invitons à adhérer à la nouvelle Solikarte, et à continuer ainsi à apporter votre contribution, minime mais pourtant ô combien importante!

Depuis son lancement, le projet a connu des hauts et des bas. Beaucoup pensent même que la Solikarte n’existe plus. C’est une erreur, la Solikarte est toujours là!

Petit retour historique: la Solikarte a été lancée en 2009 en Suisse orientale pour soutenir les personnes mises au régime de l’aide d’urgence. Celles-ci reçoivent 4 à 12 francs par jour selon le canton et leur situation de famille pour se nourrir et subvenir à leurs besoins. En Suisse, une couverture minimale des besoins vitaux est impossible dans ces conditions. Le but de cette politique est de contraindre les personnes concernées à un “départ volontaire” le plus rapidement possible. Elles n’ont pas le droit de travailler, doivent parfois évacuer leur place d’hébergement la journée -souvent un abri de la protection civile- et vivent constamment sous la menace d’être arrêtées ou expulsées en raison de leur “illégalité”. De plus en plus d’enfants et de familles sont assujetties à ces conditions d’existence, parfois durant des années.

boxsolikarte

La Migros souffle le chaud et froid

Le principe de la Solikarte était simple: les participants collectionnaient les points Cumulus de la Migros à l’aide du même code-barre, et les bons Cumulus étaient directement remis aux personnes à l’aide d’urgence. Le projet prit de l’ampleur et les bénéficiaires du système Solikarte purent ainsi être aidés dans toute la Suisse. En 2012, la Migros annonça aux initiants vouloir supprimer la Solikarte. Les nombreuses démarches et la pression médiatique la firent faire marche arrière. Le soulagement fut de courte durée: la Migros invoqua “des raisons techniques”. Nouveau combat -mais cette fois la Migros tint bon. Fin 2014, l’ancienne Solikarte fut bloquée. Le principe de la collecte de bons sous un code-barre collectif n’était plus admis. Le compromis trouvé: la Solikarte fut admise comme “organisation bénéficiaire” du programme Cumulus. Les titulaires – cette fois individuels – d’une carte Cumulus peuvent décider de faire don de leurs points. Une décision qui doit être communiquée une seule fois, lors de l’adhésion (Voir ci-dessus).

Un changement douloureux

Avant ce changement, la Solikarte récoltait et distribuait près de 15’000 frs par mois pour toute la Suisse. Cette somme a chuté à 5000 frs, pour remonter après une année, en avril 2015, à 6000 frs. Beaucoup ont été freinés par l’idée de voir leurs achats tracés. Ou n’ont pas fait la démarche nécessaire. Pour beaucoup de réfugiés, le soutien apporté par la Solikarte représente, aujourd’hui comme hier, un complément indispensable à l’obole dérisoire qui leur est allouée et qui ne permet de loin pas de couvrir leurs besoins vitaux. Marquer sa solidarité et collecter les points Cumulus avec la Solikarte: l’idée est si simple et l’investissement tellement minime!

Comment s’y prendre ?

La Migros a conçu des formulaires simplifiés pour cette nouvelle Solikarte. Il faut:

  1. Commander un formulaire sur www.solikarte.ch/bestellen pour une nouvelle Solikarte (une carte par ménage ou petit groupe)
  2. Le formulaire arrive par poste; le remplir et le renvoyer à la Migros avec l’enveloppe jointe.
  3. Vous recevez une carte et un certain nombre de codes-barre à distribuer au sein du ménage ou du petit groupe: présentez- là lors de vos achats.

N’oubliez pas de passer le mot!

 

Debora Buess

Plus d’informations sur solikarte.ch

 

, ,