top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

En Bref | Vivre Ensemble 153

En ligne depuis le 13 août 2015 et publié dans - modifié le 9 août 2017

YVERDON-LES-BAINS: Appel à bénévoles pour le Tempak

Un nouveau groupe de bénévoles, le Tempak, recherche des volontaires pour son accueil café durant les permanences juridique du Service d’Aide Juridique aux Exilé-e-s (SAJE) de l’EPER à Yverdon. Ces nouvelles permanences reçoivent les requérant-e-s d’asile des centres d’enregistrement de Vallorbe, des Rochats et de Perreux depuis janvier.

Lieu: café «Le Tempo» à Yverdon, Quai de la Thièle 3
Quand: les lundis et jeudis de 14h30 à 16h30

Si vous êtes intéressés ou souhaitez des informations supplémentaires, contactez Thérèse Aubert au 021 331 57 15 ou par courriel: therese.aubert@eerv.ch


ITALIE: Deux transferts Dublin suspendu par la Belgique

Dans deux décisions distinctes des 27 et 28 avril 2015, la Cour belge de recours en matière de droit des étrangers a suspendu le renvoi vers l’Italie de deux personnes, un Irakien et un Congolais. Elle estimait que les deux plaignants s’y retrouveraient confrontés à un risque de traitement inhumain et dégradant. Les requérants estimaient qu’ils auraient un accès limité à une procédure d’asile, mais aussi à une possibilité d’hébergement, d’assistance judiciaire et de soutien financier. La Cour a spécifiquement fait référence à la pression migratoire accrue que connaît l’Italie dans sa décision, estimant que sa capacité à accueillir les personnes transférées en vertu du règlement Dublin étaient rendues plus difficiles.

Sophie Malka


CENTRES FÉDÉRAUX: Les gens voient qu’il s’agit d’êtres humains…

Dans une interview donnée à La Liberté (26.03.2015) , Simonetta Sommaruga a annoncé ne pas avoir l’intention de renoncer à l’ouverture d’un centre fédéral à Chevrilles (Fribourg). Le journal indique:

“La ministre de la justice constate dans une interview diffusée jeudi par La Liberté que l’annonce de l’implantation de tels sites d’hébergement a aussi provoqué des réactions très fortes ailleurs”. La population a peur, dans un premier temps, note-t-elle, “mais partout où nous avons ouvert des centres, les inquiétudes sont retombées. Les gens voient “qu’il s’agit d’êtres humains”.

Parce qu’ils s’attendaient à quoi “les gens”? A des Martiens?

Cristina Del Biaggio