Aller au contenu
Documentation

Le Temps | La controverse sur les chiffres trompeurs de Frontex sur les migrants se poursuit

L’agence européenne de surveillance des frontières admet que beaucoup de réfugiés et migrants ont été comptés deux fois. Cela pourrait être une façon d’attirer l’attention sur le manque de moyens pour gérer la crise.

Article de Raam Etwareea, publié dans le Temps, le 27 octobre 2015. Cliquez ici pour lire l’article complet sur le site du Temps.

Frontex, l’agence chargée de la surveillance des frontières extérieures de l’espace Schengen, crie-t-elle au loup lorsqu’elle fait le point chaque mois sur le nombre de réfugiés qui frappent à la porte de l’Europe? Interpellée il y a dix jours par Nando Sigona, professeur de sociologie à l’Université de Birmingham et expert sur les migrations, elle a admis que ses données ne correspondaient pas à la réalité. « Une même personne peut traverser les frontières extérieures européennes à plusieurs reprises. »

Pour continuer la lecture de l’article, cliquez ici.