top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Le Conseil de l’Europe et le HCR demandent instamment à la Hongrie de changer de ton à l’égard des réfugiés

En ligne depuis le 22 décembre 2015

HCR – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le Conseil de l’Europe et le Bureau pour les institutions démocratiques et les droits de l’homme (BIDDH) ont instamment demandé à la Hongrie de s’abstenir de toute politique ou pratique tendant à renforcer l’intolérance, la peur et la xénophobie à l’égard des réfugiés et des migrants.

Communiqué de presse du Conseil de l’Europe du 21 décembre 2015. Cliquez ici pour lire le communiqué de presse sur le site du Conseil de l’Europe.

Les Organisations ont uni leurs voix pour appeler les dirigeants hongrois à faire preuve d’humanité et à aider ceux qui, ayant été forcés de quitter leur pays contre leur volonté, cherchent à se mettre en sécurité en Europe. Le gouvernement hongrois a lancé une nouvelle campagne publique dans laquelle les gens qui fuient la guerre et les conflits sont présentés comme des criminels, des envahisseurs et des terroristes du fait de leur religion ou de leur pays d’origine. Ce n’est pas la première fois qu’une telle campagne est lancée dans le pays. Celle-ci vise également les migrants et doit durer deux mois, y compris pendant la période de Noël et jusqu’en 2016.

Dans leur appel commun, les Organisations insistent sur la nécessité pour le gouvernement hongrois de reconnaître que les réfugiés, après avoir traversé des épreuves tragiques et subi de graves pertes, viennent en Europe pour reprendre espoir, retrouver une dignité et commencer une nouvelle vie loin de la guerre. La Hongrie faisant partie du système européen, il est attendu d’elle qu’elle contribue aux efforts conjoints pour faire face à l’afflux de réfugiés le plus important que le continent ait connu depuis la Seconde Guerre mondiale, et qu’elle remplisse les obligations qui lui incombent dans ce domaine en vertu du droit international et de la Convention européenne des droits de l’homme.

Derniers billets publiés sur notre site concernant la situation des réfugiés en Hongrie: