Aller au contenu
 

Genève, 06.04.2016 | Table ronde: Sortir de l’impasse pour retrouver la surface

Galpon_TableRondeBunkers« Dans nos pays, il n’ y a que les morts que l’on met sous terre »

Depuis quelques années, la problématique de l’asile focalise les discours médiatique et politique. Le manque de places d’hébergement pour demandeurs d’asile est une thématique récurrente dans les médias. Avec l’arrivée importante de réfugiés en 2015, l’Hospice général, en charge de l’hébergement des personnes relevant du domaine de l’asile, au lieu de fermer des structures souterraines, inadaptés pour un accueil de longue durée, il en ouvre des nouveaux. Actuellement, dans le canton de Genève 10 bunkers sont attribués à cet effet. Comment sortir de l’impasse?

Dans cette table ronde, après avoir posé quelques faits sur la problématique du logement, nous nous poserons la question de l’impact de la vie souterraine sur la santé des migrants, sur les obstacles dans la recherche de solutions en surface et sur les possibles solutions envisagées, envisageables et souhaitables.

La table-ronde aura lieu au Théâtre du Galpon, dès 18h.

Entrée libre – Réservation recommandée

Participent à la table ronde: Monsieur Mauro Poggia, conseiller d’Etat, Madame Liza Mazzone conseillère nationale, Dr. Sophie Durieux, médecin adjoint Programme santé migrants & Réseau santé pour tous Département de médecine communautaire, de premier recours et des urgences, Dr. Cristina Del Biaggio, géographe et chargée de projet à l’association Vivre Ensemble, Monsieur Mohammad Awad Jadallah, membre de Stop Bunkers

18h00 Table ronde

  • Accueil et contextualisation du débat
  • Projection du court-métrage « Bunkers » de Anne-Claire Adet, en présence de la réalisatrice
  • Présentation des photos Balkan Road d’Alberto Campi
  • Contributions des intervenants
  • Questions à partager avec le public
  • Pistes de travail se dégageant de ces échanges

20h00 buffet et discussions informelles