top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

L’Hebdo | Punis pour un abri

En ligne depuis le 28 mars 2016

Enquête. De plus en plus de citoyens suisses sont condamnés pour avoir hébergé un migrant sous leur toit. La statistique mélange passeurs et résidents aux motivations humanitaires.

Article de Marie Maurisse, publié sur le site de L’Hebdo, le 24 mars 2016. Cliquez ici pour lire l’article complet sur le site de L’Hebdo.

Pour avoir ouvert leur porte à un étranger sans papiers, ces résidents suisses ont été condamnés par la justice de leur canton. Héberger un clandestin est strictement interdit au titre de l’article 116 de la loi fédérale sur les étrangers sur «l’incitation à l’entrée, à la sortie ou au séjour illégaux». La peine peut aller jusqu’à un an de prison mais, dans la plupart des cas, les coupables écopent de jours-amendes, qui viennent noircir leur casier judiciaire et grever leur compte en banque.

En 2014, 875 personnes ont été condamnées au titre de cet article 116 en Suisse. Un chiffre qui est en forte hausse ces trois dernières années: en 2013, elles n’étaient que 807 et 582 en 2012, selon les données de l’Office fédéral de la statistique.

Cliquez ici pour continuer la lecture de l’article.

Derniers articles publiés sur notre site concernant la question des délits de solidarité: