top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films-Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

RTS | Grandi: “L’Europe ne doit pas devenir un exemple négatif en matière de réfugiés”

En ligne depuis le 1 avril 2016

Le haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, a déclaré à la RTS jeudi que l’Europe ne devait surtout pas devenir un exemple négatif en matière de droit d’asile.

Interview de Darius Rochebin à Filippo Grandi, haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR), diffusée à la RTS, le 31 mars 2016. Cliquez ici ou sur l’image ci-dessous pour écouter l’interview sur le site de la RTS.

RTS_Grandi

Filippo Grandi a notamment évoqué la répartition des migrants à travers le continent. “L’Europe n’a pas su mettre en oeuvre ses propres décisions d’enregistrement, de distribution équitable et solidaire des réfugiés à travers les pays européens”, a exprimé le directeur du HCR.

L’Allemagne “victime”

L’Allemagne a été très solidaire en matière d’accueil des réfugiés en 2015, selon Filippo Grandi, mais elle a été victime du manque de solidarité entre les pays européens. “Elle cherche maintenant d’autres solutions”, a-t-il ajouté.

Filippo Grandi a aussi exprimé son souhait que l’Union européenne retrouve “son leadership en matière humanitaire, car c’est en Europe que les grandes conventions humanitaires sont nées.” Selon lui, en matière de droit d’asile et des réfugiés, il ne faudrait pas que l’Europe devienne “un exemple négatif” pour les autres pays du monde.

Garantir les droits fondamentaux

Lorsque les renvois de la Grèce vers la Turquie vont commencer, le HCR a exigé que l’Union européenne et à la Turquie offrent aux réfugiés “toutes les garanties de protection qui sont dans le droit international, comme la détermination individuelle du côté grec et des garanties de protection s’ils retournent en Turquie”.

,