top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

En bref | La carte des centres fédéraux est désormais connue

En ligne depuis le 11 avril 2016 et publié dans - modifié le 14 août 2017

«Toutes les personnes hébergées dans un centre de départ ne quitteront pas forcément la Suisse», explique Céline Kohlprath, porte-parole du SEM, suite aux protestations de la commune de Vallorbe, qui ne veut pas voir son centre d’enregistrement transformé en centre de départ. Toute la question est là. Qu’adviendra-t-il des personnes qui ne quitteront pas la Suisse et resteront dans les cantons parce que leur renvoi n’est pas possible? A quel régime seront-ils soumis? Comment seront-ils intégrés? Beaucoup de questions en suspens auxquelles les autorités fédérales et cantonales n’ont pas fourni de réponses. A Genève, un centre de départ sera construit à proximité de l’Aéroport.

Sophie Malka

,