top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Lausanne, 27.04.2016 | Débat autour des nouvelles résistances: “Leurs lois, nos droits: luttes des migrant.e.s et réfugié.e.s en Suisse”

En ligne depuis le 23 avril 2016 - modifié le 27 avril 2016

Le Collectif R vous invite à une soirée-débat le mercredi 27 avril à 19 heures au Refuge (Eglise Saint-Laurent, Lausanne) sur le thème:

Leurs lois, nos droits: luttes des migrant.e.s et réfugié.e.s en Suisse. Débat autour des nouvelles résistances

LS_Debat_collectifR

Avec des intervenant.e.s de

Lausanne – Collectif R

Genève – Solidarités Tattes et Collectif No Bunkers

Bâle – Wir bleiben / Nous restons

Après plus d’un an de luttes pour les droits des migrant.e.s, le Collectif R invite d’autres mouvements qui luttent à Bâle et à Genève à partager leurs expériences et penser ensemble les nouvelles formes de résistances. Venez vous informer et débattre avec nous le mercredi 27 avril!

Le 8 mars 2015, le Collectif R est entré dans l’église St-Laurent à Lausanne pour y ouvrir un refuge qui a permis de protéger de nombreux réfugié.e.s menacés de renvoi selon les accords de Dublin.

Comme à Lausanne, le mouvement Wir bleiben / Nous restons, a ouvert à Bâle un refuge dans l’église St-Matthaus le 7 février 2016. Ce refuge n’a pas duré un mois car il a été évacué par la police peu après son ouverture, mais les militant.e.s de Wir bleiben ne baissent pas les bras et continuent leurs actions de solidarité avec les migrant.e.s.
A Genève, le mouvement Solidarités Tattes et le Collectif No bunkers soutiennent des migrant.e.s en lutte pour leur droit à un logement digne. Ils ont lancé un manifeste demandant l’amélioration des conditions de vie dans les foyers de demandeurs d’asile et pour la fermeture des abris PC.