top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Engagement et solidarité | Meyrin: Un accueil digne, cela se prépare!

En ligne depuis le 23 mai 2016 et publié dans - modifié le 14 juin 2016

Les autorités communales voulaient accueillir des réfugiés dignement, en surface, sur le site de la caserne inoccupée de Mategnin. Le Département fédéral de la défense, apparemment opposé à tout aménagement dans ce sens, y a opposé son veto. Meyrin a donc dû se résigner à ouvrir un lieu en sous-sol: l’abri PC au nom évocateur de «Bellavista» (sic!) devrait héberger une cinquantaine de demandeurs d’asile début avril. A défaut de pouvoir leur offrir un lit sur terre, les autorités communales ont décidé de prendre les devants et de se préparer à leur offrir un accueil digne et humain, en activant le réseau associatif, culturel, les Églises et la société civile. C’est ainsi qu’est née la Coordination asile Meyrin.

En poussant la porte de la Maison citoyenne de Meyrin, on découvre un petit univers coloré et chaleureux. C’est ici que peuvent se retrouver les habitants du quartier pour un moment d’échange ou l’utilisation du local informatique. C’est aussi ici que l’on apprend, autour d’un café, les idées nées pour accueillir les exilé.e.s.

Un pari sur l’avenir …

manif_19092015_232

Photographie par Sham Alkhatib, Genève, 2016

Grâce à une permanence municipale tenue depuis décembre chaque mercredi matin, les membres de la Coordination asile Meyrin ont pu proposer et trouver du soutien pour leurs projets d’accueil en faveur des nouveaux arrivants. Plusieurs d’entre eux se sont ainsi concrétisés.

Le Théâtre du Forum Meyrin propose de préparer dans ses locaux des repas chauds, sur la base de produits locaux, et d’accueillir les habitants de l’abri à midi les jours de semaine. Evitant ainsi la livraison de plateaux tout prêts, l’idée est d’offrir aux demandeurs d’asile des repas hors du bunker. Cela permettra de renouveler les synergies et de s’inscrire dans une optique participative où des recettes et des pratiques s’échangeront.

La Bourse aux vêtements de Meyrin: l’association des habitants de la Ville de Meyrin (AHVM) qui organise la vente de vêtements de seconde main entre les habitants de la commune, propose d’ouvrir gratuitement ses portes aux requérants. L’appel au don d’habits et de chaussures a déjà été entendu par les résident.e.s, qui continuent d’en apporter. Les biens reçus ont déjà été triés. «On est prêt», nous dit la présidente de l’association.

Interprètes: des bénévoles, jusqu’ici actifs auprès de parents d’élèves, se sont regroupés pour proposer un service de petites traductions, en face à face ou par téléphone.

Bénévoles: suite à une séance d’information de la commune, des personnes motivées ont proposé leur aide. Se profilent déjà des ateliers de conversation en français, ainsi qu’un accompagnement dans les démarches quotidiennes.

«Tout est prêt. On les attend. On aimerait bien qu’ils arrivent!» Anne Brüschweiler, directrice du Théâtre Forum Meyrin annonce la couleur. «A partir du moment où la commune s’est mobilisée, le Forum, espace d’accueil au cœur de la cité, ne pouvait pas rester les bras croisés. L’idée d’ouvrir nos portes pour midi vient de la volonté de proposer un moment convivial, propice aux échanges et de permettre à ces personnes de profiter de la lumière du jour dont elles manqueront cruellement dans l’abri PC. L’expérience bousculera un peu les horaires et les habitudes, mais elle s’inscrit somme toute dans la continuité des activités d’accueil et de partage qui se tiennent au Forum. Nous proposons un cadre, mais il est important qu’il reste souple et flexible, afin de laisser émerger les initiatives qui pourraient venir des réfugiés eux-mêmes. Qui sait si de nouveaux projets artistiques ne pourraient voir le jour avec les nouveaux arrivés?»

… dès l’arrivée en Suisse

Peut-être que rien ne se passera comme prévu. Peut-être que tout sera à réinventer le moment venu. Mais ces nombreuses actions préparent le terrain et pavent la route de ces résidents à venir, quel que soit leur statut, et quelle que soit la durée de leur séjour en Suisse. Deux paramètres trop souvent pris en compte dans les stratégies «d’accueil» des institutions. L’important est ici de proposer des liens dès l’arrivée, afin d’ouvrir le champ des possibles et de développer les échanges. Ce partenariat dans la volonté d’accueillir dignement les exilé.e.s est une manière pragmatique et efficace de faire face à une situation nouvelle et d’y apporter des réponses concrètes et créatives. Et nous rappelle que l’accueil se prépare et se pense en amont, et non dans l’urgence.

ANOUK PIRAUD

,