top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films-Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Oeuvres ouvertes | Au nom de quoi devrions-nous mourir?

En ligne depuis le 28 août 2016

Poésie mise en ligne le 20 août 2016 sur le site Oeuvres Ouvertes. Cliquez ici pour lire la poésie sur le site Oeuvres Ouvertes.

Oeuvres Ouvertes

J’ai deux filles et deux garçons. –
Le petit a quinze mois. –
Elle, c’est ma fille aînée. –
Et lui, mon autre fils. –
Les gens peuvent vivre
heureux en Europe,
les droits des enfants
y sont respectés. –
On leur offre
une bonne éducation
pour construire leur vie. –
C’est pour ces raisons
que je suis partie. –
Je veux aller en Grande-Bretagne,
là où vit le père de mes enfants. –
Lorsqu’on est arrivés en France,
on ne s’attendait pas
à être accueillis ainsi,
à se retrouver dans cette jungle
pleine de boue. –
Ma fille est malade,
elle tousse depuis quelques jours,
et je ne peux même pas
l’emmener à l’hôpital. –
L’ambulance nous y amène,
mais on doit rentrer à pied. –
Je me suis mariée en Iran. –
Mon père est kurde iranien
et ma mère kurde irakienne. –
Ils sont allés là-bas
pour fuir la guerre et les massacres. –
Mais en Iran,
la situation n’était pas meilleure. –
J’ai vu des gens opprimés,
massacrés par les Perses
sans aucun raison valable. –
Juste parce qu’ils étaient kurdes. –
Quelle vie avons-nous? –
Où qu’ils se trouvent,
il n’y a que la mort
qui attend les Kurdes. –
Pourquoi? –
Au nom de quoi devrions-nous mourir? –
C’est pour ça que j’essaie de fuir
et d’oublier le fait d’être kurde. –
Au nom de quoi devrions-nous mourir? –