top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Fratrie Musa: Communiqué de presse de Solidarité Tattes

En ligne depuis le 24 mars 2017

Communiqué de presse de Solidarité Tattes, 23.03.2017

Fratrie Musa: Un pas en avant, une première victoire de la solidarité

Ce jeudi 23 mars, l’avocat de la famille Musa a reçu une réponse du TAF au sujet du recours déposé contre les décisions du SEM: celui-ci demandait de ne pas entrer en matière sur la deuxième demande d’asile formulée par Walat, Slava et Hazna Musa et de les renvoyer vers la Croatie.

Le TAF accepte l’effet suspensif du recours effectué et admet la requête d’assistance judiciaire totale. C’est une première bataille gagnée,  car cela  signifie que Walat, Slava et Hazna peuvent attendre en Suisse l’issue de la procédure, sans avoir sans cesse cette épée de Damoclès sur leur tête: le risque de se faire arrêter à chaque coin de rue et d’être mis en détention préventive.

Pourtant, une étape gagnée ne signifie pas la fin du combat. Cette première victoire, nous la devons à la solidarité et la pugnacité de nombreuses personnes: citoyen-ne-s, marraine, avocats et journalistes. Mais elle est surtout le résultat du courage et de la détermination de Walat, Slava, Hazna et Redor, leur jeune frère.

A ce jour, il n’y a pas de réponse sur le fond; en d’autres mots, rien n’est dit sur la possibilité d’obtenir l’asile en Suisse pour l’ensemble de la fratrie.

La lutte pour l’accueil de la famille Musa in corpore continue. Il est important que le mouvement citoyen solidaire avec eux continue. Pour marquer notre détermination et notre solidarité avec «les Musa» Solidarité Tattes invite toutes celles et ceux qui ont à cœur ce combat de l’accompagner à la remise au Conseil d’Etat de la pétition lancée en septembre dernier après l’expulsion scandaleuse des trois ainés de la fratrie. A cette occasion, un rassemblement aura lieu devant l’Hôtel de Ville jeudi 30 mars à 12h30.

Derniers articles publiés sur notre site concernant le cas de la fratrie Musa:

 

, , , ,