top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

La Cité | La gastronomie, un moyen convivial de changer le regard sur les réfugiés

En ligne depuis le 16 octobre 2017

Un festival gastronomique conçu pour réjouir les papilles et pour donner une autre image des réfugiés. Le Refugee Food Festival a pris ses quartiers à Genève pour trois dîners, un déjeuner et un brunch mémorables.

La Cité a rencontré un des chefs qui ont officié aux fourneaux. Cliquez ici pour lire l’interview sur le site de La Cité, publiée le 12 octobre 2017.

Midi. L’heure du coup de feu au restaurant des Bains des Pâquis, sis au bord du lac à Genève. La clémence de l’été indien réjouit les clients et quelques baigneurs téméraires réunis dans l’un des antres multiculturels genevois les plus conviviaux, sous un ciel au bleu éclatant. Le jeune chef nigérian Timothy Desmond Eze est aux fourneaux pour préparer deux spécialités de son pays, dans le cadre du Refugee Food Festival.

Le parcours de Timothy Desmond Eze est long et douloureux. Il le résume sobrement. «C’est un grand défi pour moi que d’être ici. Il y avait la guerre dans mon pays. J’ai dû fuir le Nigeria en décembre 2014, après avoir perdu mes parents. Je suis venu en Suisse pour tenter de reconstruire ma vie. J’aime cuisiner. Je le faisais déjà au Nigeria. Je suis heureux d’être à Genève. Je vis à la rue Appia et aujourd’hui est une journée particulièrement belle. Les gens disent qu’ils sont heureux et qu’ils aiment ma cuisine.» Et de poursuivre en souriant: «J’ai réussi à organiser deux menus pour les très nombreuses personnes qui sont venues déjeuner dans cet endroit incroyable. Je ne m’attendais pas à avoir autant de clients! Nous avons été submergés par la demande. J’espère vraiment pouvoir continuer cette expérience car j’ai pu montrer ce que je sais faire et j’espère que je serai engagé ici ou dans un autre restaurant

Cliquez ici pour continuer la lecture de l’article.