top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Conseil de l’Europe | Situation des réfugiés en Serbie et dans les zones de transit de Hongrie

En ligne depuis le 26 octobre 2017

«Des milliers de migrants et de réfugiés ayant emprunté l’itinéraire de migration des Balkans occidentaux en 2015 et 2016 sont maintenant bloqués en Serbie dans une situation juridique précaire», déclare l’ambassadeur Tomáš Boček, Représentant spécial du Secrétaire Général sur les migrations et les réfugiés, dans un rapport publié le 19 octobre 2017.

Communiqué du Conseil de l’Europe, le 19 octobre 2017. Cliquez ici pour lire le communiqué et ici pour lire le rapport.

Rapport du Conseil de l’Europe

Si la Serbie a adopté une approche véritablement humanitaire, accueillant des milliers de réfugiés et de migrants, une stratégie allant au-delà du simple octroi d’une aide humanitaire est maintenant nécessaire pour traiter les problèmes liés à leur statut juridique et trouver des solutions durables pour garantir leurs droits économiques et sociaux en cas de prolongation de leur séjour dans le pays.

Le Représentant spécial insiste sur la nécessité d’améliorer les conditions de vie des migrants et des réfugiés et leur accès aux procédures d’asile, d’agir à l’égard des pratiques informelles liées à la gestion des flux migratoires vers la Hongrie et de prévenir et combattre la traite des migrants et des réfugiés. Il recommande d’agir d’urgence pour renforcer le système de tutelle du millier de mineurs non accompagnés présent dans le pays et veiller à la qualité de leur hébergement afin d’éviter qu’ils ne soient exposés à des risques de violence, d’abus et d’exploitation sexuels et de traite des êtres humains.

Le Représentant spécial a aussi visité les zones de transit de Röszke et Tompa, en Hongrie, à l’invitation des autorités de ce pays, à la suite des modifications apportées à la loi sur l’asile et d’autres textes législatifs relatifs aux migrations, qui sont entrées en vigueur au premier trimestre 2017.

Derniers billets publiés sur notre site concernant la situation des réfugiés en Hongrie:

Derniers billets publiés sur notre site concernant la situation des réfugiés en Serbie:

, ,