top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Radio Cité Genève | Amanda Ioset (SOSF) remet en question les chiffres du SEM sur leur application de la clause de souveraineté

En ligne depuis le 7 décembre 2017

06.12.2017 Interviewée sur Radio Cité Genève, la secrétaire politique de Solidarité sans frontières (SOSF) explique pourquoi les chiffres présentés par le Secrétariat d’État aux migrations en réponse à l’Appel contre une application aveugle du Règlement Dublin sont gonflés.

Elle rebondit au fact-checking publié par le Comptoir des médias:

04.12.17 – «Entre janvier 2014 et fin octobre 2017, donc près de quatre ans, la Suisse a fait application de cette clause de souveraineté plus de 5600 fois». Telle a été la réponse du Secrétariat d’Etat aux migrations (21 novembre, RTS) aux 33’000 signataires de l’Appel contre une application aveugle du Règlement Dublin. Un chiffre qui frise dangereusement avec l’intox. Le nombre d’applications de la clause de souveraineté pour motifs  «humanitaires et de compassion» est drastiquement moins élevé que le chiffre avancé par le Secrétariat d’État aux migrations: 75% de ces cas sont des cas «Dublin Grèce», où la Suisse est obligée d’entrer en matière sur la demande d’asile.

L’interview réalisée par Rayane Ben Amor est à écouter ici:

,