top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Amnesty | Projet de loi répressif envers les ONG en Hongrie

En ligne depuis le 15 février 2018

En Hongrie, une nouvelle loi qui vise les groupes qui soutiendraient l’immigration dite “illégale” est en voie d’être acceptée. Amnesty International tire la sonnette d’alarme en signifiant que cela représente une atteinte non justifiée contre la société civile mobilisée en soutien aux migrants. Cette loi exigerait de tout groupe qui travaille en lien avec les personnes migrantes de s’enregistrer auprès des autorités pour obtenir l’autorisation d’agir de la part du Ministère de l’Intérieur, ce qui pourrait prendre jusqu’à neuf mois. Le fait de ne pas suivre cette injonction donnerait lieu à des amendes. De plus, les groupes soutenus par des fonds étrangers devraient en reverser 25% par le biais d’une taxe publique, ce qui pourrait entrainer des conséquences financières dramatiques pour certaines organisations.

Selon Gauri van Gulik, directeur européen d’Amnesty International, loin d’amener une protection supplémentaire aux frontières nationales, la loi traduit une volonté de museler la voix de ceux qui aident les personnes migrantes et osent en parler. Amnesty International en Hongrie serait également touché par cette loi:

Amnesty International entend bien contester en justice – tant au niveau national qu’au niveau international – la loi répressive de la Hongrie sur les ONG, et n’a aucunement l’intention de s’y conformer tant que toutes les voies de recours disponibles n’auront pas été exercées.

Julia Ivan, directrice d’Amnesty International Hongrie

Consultez le communiqué de presse en anglais d’Amnesty International sur leur site (ou la communication relative en français).

Derniers billets publiés sur notre site concernant la Hongrie:

,