top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

SOS MEDITERRANEE | Une fresque sur l’herbe pour que les migrant-e-s aient un visage

En ligne depuis le 17 septembre 2018 - modifié le 18 septembre 2018

L’artiste Saype a peint une fresque monumentale sur la pelouse de la Perle du lac. Cette production de Landart est réalisée avec le soutien de la Ville de Genève et en partenariat avec l’ONG SOS MEDITERRANEE Suisse.

Nous publions ici le communiqué de presse de SOS MEDITERRANEE du 17 septembre 2018.

L’artiste Saype a peint une fresque monumentale sur la pelouse de la Perle du lac. Cette production de Landart est réalisée avec le soutien de la Ville de Genève et en partenariat avec l’ONG SOS MEDITERRANEE Suisse.

« Cette œuvre éphémère nous rappelle simplement que les migrants ont un visage que chacune et chacun doit pouvoir regarder en face », souligne le conseiller administratif de la Ville Guillaume Barazzone. « J’espère que ce message, délivré au cœur de la Genève internationale, aura une certaine résonance à un moment où la montée des populismes en Europe prend une tournure inquiétante ».

La directrice de l’ONG SOS MEDITERANEE Suisse, Caroline Abu Sa’Da, relève : « Loin des regards européens, des centaines de personnes meurent encore en mer au large de la Libye en ce moment. Il est donc crucial que les citoyens continuent à se mobiliser à travers des initiatives telles que cette fresque, et il est fondamental pour nous d’avoir également le soutien de la Ville de Genève dans cette mobilisation pour l’Aquarius. »

« Nos vies et nos actes sont voués à être des traces de notre passage en ce monde ; à nous de savoir quoi en faire » conclut l’artiste Saype.

La fresque, réalisée en peinture 100% biodégradable mais résistante à l’eau sera visible pendant plusieurs jours.

SOS MEDITERRANEE

Lire également sur l’action de SOS MEDITERRANEE, l’article publié dans l’édition de juin 2018 de la revue Vivre Ensemble.


En relation avec cet article