top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Chronique Europe | du 10 février 2019 au 16 mars 2019

En ligne depuis le 25 mai 2019 et publié dans - modifié le 27 juin 2019

10 février
La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a ordonné à l’Italie de porter assistance au navire de l’ONG allemande Seawatch 3 après que le gouvernement italien ait refusé de laisser accoster le bateau en Sicile. Sur le navire, 47 personnes secourues au large de la Libye.

19 février
En avril 2018, le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) a effectué des visites dans les centres de rétention et les foyers pour mineurs étrangers en Grèce. Dans son rapport, le CPT met en lumière les conditions de rétention inquiétantes des migrants et adresse un certain nombre de recommandations aux autorités grecques.

20 février
Selon les derniers rapports de la Coordination et initiatives pour les réfugiés et étrangers (Ciré) et de Médecins sans Frontières (MSF), les personnes migrantes en transit en Belgique n’osent pas y déposer une demande d’asile ou demander toute autre forme de protection. La perte de confiance des exilés dans les autorités publiques ainsi que la méconnaissance de leurs droits en seraient les causes principales. Depuis septembre 2017, plusieurs ONG dont la Ciré et MSF se sont organisées au sein d’un Hub humanitaire pour pallier ce manque d’information.

27 février
L’Assemblée de Ceuta a approuvé une initiative législative visant le renvoi des mineurs étrangers vers leur pays d’origine ou un pays de transit. Le porte-parole du Parti populaire (PP) affirme que cette loi serait mise en place uniquement dans l’intérêt de ces jeunes afin qu’ils puissent évoluer au sein de leur famille et « environnement socioculturel ». Le gouvernement demande également d’apporter une modification au Code civil afin que les enfants étrangers nés dans les deux enclaves espagnoles du Maroc n’obtiennent plus automatiquement la nationalité espagnole.

9 mars
Les militants de l’association Solidarité migrants réfugiés Besançon et du collectif Veille informations jeunes isolés étrangers dénoncent les procédures d’évaluation de la minorité faites par les autorités du département, qu’elles jugent expéditives. Sont observés par exemple des refus de reconnaissance de leurs papiers d’identité qui prouvent leur minorité. « Cela nie le principe d’authenticité des actes d’état civil étrangers inscrit dans la loi», expliquent-elles.

16 mars
Suite à l’appel d’ONG pour dénoncer le « fascisme » et le « racisme », un millier de personnes ont manifesté dans les rues d’Athènes contre l’islamophobie et les difficultés à rejoindre l’Union européenne. Depuis 2015, environ 70 000 migrants vivent en Grèce et 10 000 d’entre eux sont bloqués dans les camps dans les îles de la mer Égée.

Page réalisée par Shukri Ahmed
Sources : Presse, Migration News Sheet, Migreurop, site asile.ch

CEDH: Convention européenne des droits de l’homme

CourEDH: Cour européenne des droits de l’homme

DFJP: Département fédéral de justice et police

LEtr: Loi sur les étrangers

LAsi: Loi sur l’asile

SEM: Secrétariat d’État aux migrations

TAF: Tribunal administratif fédéral

UE: Union européenne


En relation avec cet article