top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Permis F: les réalités multiples que recouvre l’admission provisoire

En ligne depuis le 8 avril 2016 et publié dans - modifié le 14 août 2017

Qui sont les quelque 30’000 personnes qui détiennent une admission provisoire en Suisse? Quelles différences entre ce statut et l’asile? À quelles restrictions sont soumis les titulaires de ce statut et avec quelles conséquences sur le plan humain? Le rapport Permis F: admission provisoire ou exclusion durable? qui accompagne l’exposition de l’ODAE romand tente de répondre à ces questions. Il montre combien le permis F entrave l’intégration des personnes concernées, même après plusieurs années de séjour en Suisse.

En effet, malgré ce que laisse penser son intitulé, l’admission provisoire s’avère souvent durable: dans la majorité des cas, ses bénéficiaires resteront longtemps, voire définitivement en Suisse. La méconnaissance qui entoure ce statut n’est pas sans conséquence. Les quelque douze personnes interrogées dans le cadre de cette étude ont indiqué qu’elles s’étaient souvent vu refuser un emploi, un logement ou un abonnement de téléphone en raison du caractère soi-disant provisoire de leur statut, qui ne correspond pourtant pas à la réalité!

Un travail d’information et de sensibilisation est donc nécessaire, d’où la pertinence et l’utilité d’une exposition itinérante accessible à tous et toutes.

Donner la parole aux personnes concernées. L’exposition donne la parole aux personnes directement concernées. Derrière leur statut, ce sont des profils variés que l’on découvre, des êtres humains qui aspirent à trouver leur place dans le pays où ils vivent aujourd’hui. «Mercedes», «Phil», «Yvette» et «Tsehaye» donnent à entendre ce qu’implique vivre plusieurs années avec un statut précaire. Tous souhaitent participer aux différents aspects de la vie en Suisse, mais font face à de nombreux obstacles: impossibilité de voyager, non-reconnaissance de leurs diplômes et expériences professionnelles, réticence des employeurs à les engager, etc.

Ces témoins donnent aussi à voir, au-delà des mots, leur ressenti grâce à un travail photographique et artistique auquel ils ont activement participé. Celui-ci les met en scène dans un univers qui tente de retranscrire en image leurs émotions: sentiment d’enfermement, crainte face à un avenir incertain ou encore impression de devoir se battre pour trouver sa place.

Trois courts-métrages et un film d’animation explicatif ont aussi été réalisés pour cette exposition par l’association visAgenève. Les courts-métrages mettent en scène des situations vécues par les personnes qui ont témoigné auprès de l’ODAE romand. Une structure en forme de F a été élaborée spécialement pour que ces films puissent être projetés en continu dans le cadre de l’exposition.

Un outil pédagogique pertinent et efficace. Suite à son lancement, l’exposition a été installée dans les murs du collège de Saussure à Lancy dans le cadre d’une semaine sur le thème des migrations. Elle a rencontré un écho positif auprès des professeurs et des élèves. Elle constitue un excellent outil pédagogique de sensibilisation et d’information sur le statut de l’admission provisoire, mais plus généralement sur la migration et l’asile.

L’équipe de l’ODAE romand

EXPO

ADMISSION PROVISOIRE OU EXCLUSION DURABLE ?

Photo: Andrey Koval

Lancée avec succès à Genève en octobre 2015, l’exposition de photo- graphies, témoignages et courts-métrages imaginée et développée par l’Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers (ODAE romand) et l’association visAgenève a pour objectif d’informer et de sensibiliser le grand public aux conditions de vie des titulaires d’une admission provisoire. L’ODAE romand souhaite la faire circuler en Suisse romande et invite toute personne ou institution intéressée à le contacter. Une adaptation du contenu de l’exposition est possible par l’ajout d’un panneau contenant des données locales ou par une adaptation du dispositif d’exposition qui peut être allégé en fonction du lieu et du public visé.

PLUS D’INFOS ET CONTACT www.odae-romand.ch / 022 310 57 30 / info@odae-romand.ch

Cet article a été publié dans le cadre du dossier de notre numéro 156 de la revue Vivre Ensemble sur l’admission provisoire et le permis F, qui comprend également les articles suivants: