top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Votation du 5 juin | Communiqué du Comité de sauvegarde du droit d’asile

En ligne depuis le 6 juin 2016 - modifié le 7 juin 2016

Communiqué de presse du Comité pour la Sauvegarde du Droit d’Asile au sujet des résultats des votations du 5 juin 2016.

Votations du 5 juin 2016 : Loi sur l’asile

Ceux qui ont promis une procédure équitable sont désormais au pied du mur

La promesse d’une procédure rapide et équitable a séduit très largement les électeur.trice.s. Des lendemains difficiles attendent malheureusement les demandeurs et demandeuses d’asile avec cette loi qui ajoute de nouveaux durcissements à tant d’autres. L’Organisation suisse d’aide aux réfugié.e.s (OSAR) et ses membres qui ont assuré qu’ils pourraient garantir la protection juridique des candidat.e.s à l’asile dans ce nouveau système sont désormais au pied du mur. Ils seront comptables des bavures qui ne manqueront pas de se produire dans une procédure où tout s’accélère.

Au niveau suisse, l’UDC est très en dessous de ses attentes avec un vote inférieur à un tiers des électeurs. Sa présentation de la nouvelle loi comme un cadeau fait aux réfugié.e.s n’a manifestement pas fait illusion. Le résultat du canton de Genève, où la campagne du NON aux durcissements a été lancée est par contre tout à fait significatif. Avec un NON de plus de 40 % des suffrages exprimés, il démontre que la campagne « Sauvegarde du droit d’asile », a eu une importance décisive. Ses moyens limités l’ont cependant empêchée de se développer dans l’ensemble du pays, face à des promesses qui s’avéreront malheureusement largement illusoires.

Le Comité pour la Sauvegarde du Droit d’Asile

Pablo Cruchon – Yves Brutsch

, ,