top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Cour des comptes européenne | Rapport “Réponse de l’UE à la crise des réfugiés: l’approche dite ‘des points d’accès’ “

En ligne depuis le 1 mai 2017

Communiqué de presse de la Cour des comptes européenne, du 25 avril 2017. Cliquez ici pour lire le communiqué sur le site de la Cour des comptes, et ici pour télécharger le rapport spécial n°06/2017 en pdf.

En mai 2015, la Commission a instauré une nouvelle approche dite «des points d’accès» (hotspots) pour aider la Grèce et l’Italie à faire face à l’augmentation spectaculaire et soudaine du nombre de migrants en situation irrégulière arrivés à leurs frontières extérieures.

Le présent rapport indique en conclusion que, dans ces deux pays, l’approche des points d’accès a permis d’assurer l’identification et l’enregistrement de la plupart des migrants arrivés en 2016, le relevé de leurs empreintes digitales, ainsi que la vérification des informations les concernant dans les bases de données de sécurité pertinentes.

Malgré l’aide considérable apportée par l’UE, les structures d’accueil en place fin 2016 dans les deux pays n’étaient cependant toujours pas bien adaptées. De plus, les structures appropriées pour loger les mineurs non accompagnés et pour traiter leur cas conformément aux normes internationales étaient insuffisantes.

Dans le cadre de cette approche, les migrants doivent en outre être orientés vers des procédures de suivi appropriées, à savoir une demande d’asile au niveau national, une relocalisation dans un autre État membre ou un retour dans le pays d’origine. La mise en oeuvre de ces procédures de suivi est souvent lente, avec la création de divers goulets d’étranglement susceptibles d’avoir des répercussions sur le fonctionnement des points d’accès.

 

Derniers billets publiés sur notre site concernant la problématique des hotspots:

, , , , ,