top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Préjugés sur l’asile

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Livre | La France qui accueille: un livre pour susciter l’envie et le besoin d’agir

En ligne depuis le 10 février 2018

Jean-François Corty, directeur des opérations internationales de Médecins du monde, et Dominique Chivot, journaliste et militant de La Cimade, publient en ce début d’année un livre particulièrement bienvenu et indispensable, à rebours de bien des idées reçues ou d’inutiles polémiques.

La France qui accueille ne peut qu’assainir le débat, en remettant au centre la valeur d’hospitalité, telle qu’elle se manifeste et se développe dans la réalité, plutôt que dans d’hypocrites discours.

En neuf chapitres, l’ouvrage présente des actions de toutes sortes, menées partout dans l’Hexagone, de la banlieue parisienne à la vallée de la Roya, de Rouen à Parthenay, de Grande-Synthe à Châtenay-Malabry par des jeunes ou des moins jeunes, de simples citoyens ou des élus, des étudiants, des parents d’élèves, des artistes, des croyants ou des athées, des novices ou des militants aguerris.

Il y aurait des milliers d’initiatives qui auraient pu être citées, mais les auteurs ont choisi de n’en présenter que quelques-unes, symboliques, de façon à pouvoir les détailler et à offrir un panorama des différents champs d’action concernés : soutien des mineurs isolés, des étudiants, des demandeurs d’asile, des réfugiés statutaires, etc.

Pour chaque exemple, les auteurs s’efforcent d’être le plus précis et le plus concrets possible, de manière à bien restituer l’histoire du projet, ses acteurs, le ou les modes d’action choisis. C’est ainsi qu’apparaissent à la fois la spécificité de chaque situation, l’originalité, l’inventivité ou le classicisme des méthodes, la diversité des moyens et des rapports de force. Sans oublier, à travers l’histoire de la plupart des actions, de raconter comment elles ont pris de l’ampleur, concernant de plus en plus de monde, dépassant la modestie initiale. Ce qui, parfois, s’accompagne de difficultés, car la vie associative est tout sauf un long fleuve tranquille!

Grâce à ces exemples, ce sont autant de pistes qui sont proposées pour susciter l’envie et le besoin d’agir, en montrant que chaque citoyen peut, à son échelle, rejoindre cette France qui accueille: le lien social n’en sera que renforcé.

À l’heure où le ministre de l’intérieur invite les associations à «déployer leur savoir-faire ailleurs» et où le président de la République cherche à les discréditer en les présentant comme des obstacles, pleins de «faux bons sentiments» voire de mensonges, ce panorama des actions menées partout en France souligne, au contraire, la permanence et la vitalité des valeurs de solidarité, largement partagées et défendues, non dans les mots mais dans les actes. De par la diversité des initiatives présentées, il montre comment c’est la mobilisation de la société civile, relayée par certains élus locaux, qui pallie les manquements de l’État. En concluant l’ouvrage par un appel à «l’action conjointe de tous les acteurs de la société […] et au pari d’une intelligence collective», les auteurs affirment avec vigueur le rôle essentiel des citoyens, sans qui le «beau défi» de l’accueil ne peut être relevé.

 

, ,