top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Sauvetage en mer: la Suisse face à ses responsabilités

En ligne depuis le 30 août 2019

Alors que  les pays de l’Union européenne peinent à se répartir l’accueil des personnes rescapées en mer Méditerranée, la mobilisation s’intensifie pour demander à la Suisse de prendre ses responsabilités. Une pétition a été lancée pour un accueil rapide et décentralisé. Le Parti socialiste suisse a demandé à la Suisse de participer à la prise en charge des réfugiés que des ONG sauvent de la noyade en mer. L’OSAR, ses organisations membres et la Croix-Rouge suisse (CRS) ont dirigé une lettre ouverte, appelant la Conseillère fédérale Karin Keller-Sutter à adopter des mesures immédiates pour que la Suisse s’implique de manière active dans le sauvetage en Méditerranée.

La pétition “Pour un accueil rapide et décentralisé des réfugiés qui arrivent en bateau” a été lancée par de nombreuses organisations au mois de juillet sur le site change.org.

Le communiqué du Parti Socialiste Suisse ” Le PS demande que la Suisse accueille les réfugié.e.s d'”Open Arms” et d'”Ocean Vicking” a été publié le 16 août 2019 sur son site.

Le communiqué de presse “Sauvetage en mer: la Suisse doit s’impliquer activement” a été publié le 29.08.2019 sur le site de l’OSAR notamment.  Il reprend les points essentiels de la lettre adressée à Karin Keller-Sutter,  Conseillère fédérale en charge de ces questions. La lettre a été signée par l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR), Amnesty international, l’Entraide protestante suisse (EPER), l’Oeuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO), la Croix-Rouge suisse, Caritas, l‘Union Suisse des Comités d’Entraide Juive (VSJF) et l’Armée du Salut. Nous la reproduisons ci-dessous et  elle peut-être téléchargée en PDF ici.


En relation avec cet article

, , ,