top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Jonas | Mobilité réduite ( b.o. du film “Volontaires” de Chloé Seyssel)

En ligne depuis le 11 décembre 2019

Si aider son prochain relève de l’illicite

Être hors-la-loi devient en soi une petite réussite

Regardez et écoutez  bande originale du film “Volontaires”, qui parle de cette solidarité que l’État veut criminaliser. “C’est le lien avec la population locale qui permet petit à petit d’apprendre les codes”, rappelle une des protagonistes.


Histoire de survie, partir en survêt

Sur la plage on a pris son gilet, pas sa serviette

Drôle d’équipage, pour le quidam à la vie sûre

Qui peut lire sur ces visages, le voyage des mille drames

Si aider son prochain relève de l’illicite

Être hors-la-loi devient en soi une petite réussite

Donner sens à la vie, donner vie à nos sens

A nos sentiments, sur les sentiers de l’indécence

Histoire de survie, se dire ça suffit

Quand chaque matin le regard du miroir fusille

L’heure de briser la glace, de dégriser sa face

Se débrider d’idées étriquées sur l’atlas

Réhabiter l’espace, qu’on a laissée bien vide

Faire ce que l’on sait juste, lors d’instants limpides

Donner sens à nos actes, déjà à son échelle

Ouvrir un peu ses ailes, quand les présidents jactent

Un jour il y a des réfugiés, l’autre des migrants

L’humanité noyée par une terminologie de brigands

Le colon devenu expat le despote investisseur

Le pillage une dette et l’esclave envahisseur

Ça commémore les résistants du passé avec fierté

Et condamne en même temps la solidarité

Aridité des discours de ces cœurs fendus

Qui accusent de fuir les bombes qu’ils ont vendu

Histoire de survie, partir en survêt

Sur la plage on a pris son gilet, pas sa serviette

Musique: Mathieu Karcher
Textes: Jonas Guitares,
prod: Mathieu Karcher
Violons: Camila Cordier
Postprod et enregistrement: Joe Baamil


En relation avec cet article

, ,