top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Cartographie | L’asile dans l’Union européenne, une loterie?

En ligne depuis le 14 février 2014 et publié dans - modifié le 23 juillet 2017

Le “système Dublin” est fondé sur l’idée d’une égalité de traitement des demandes d’asile dans les différents pays de l’Union européenne. Or, comme le montre notre carte, les disparités sont abyssales.

Carte réalisée par Philippe Rekacewicz pour Vivre Ensemble (VE 146 février 2014)

Carte réalisée par Philippe Rekacewicz pour Vivre Ensemble (VE 146 février 2014)

Cette carte basée sur les statistiques 2012 a été réalisée pour Vivre Ensemble par Philippe Rekacewicz. Nous nous sommes inspirés des cartes réalisées par le Conseil européen pour les réfugiés et les exilés pour 2010 et 2011, qui reflètent la même réalité. Nous en avons repris le titre, dans une volonté de continuité. Elle s’inscrit dans un numéro consacré à la Réglementation Dublin III.

Sophie Malka

Voir aussi la carte produite par ECRE pour 2011:

ecrePour l’année 2011, ECRE a aussi produit des cartes concernant le taux de protection de trois groupes de demandeurs d’asile de nationalités spécifiques, les Afghans, les Irakiens et les Somaliens. Ces cartes montrent toutes la différence de traitement selon le pays dans lequel la demande a été déposée:

ecre2

ecre3ecre4

En lien avec cela, lire aussi l’article de Georgia Mavrodi “EU asylum policy must be fairer for those in need and must distribute burdens more equally among member states“, publié le 19 novembre 2013 sur le site de la London School of Economics:

The implementation of commonly agreed EU principles and regulations, which differs across member states, is also a key factor. Greece often gets international headlines for its bad reception conditions, long delays in examining asylum claims and low refugee recognition rates compared with the rest of the EU. Italy, too, is often criticised for low standards in receiving asylum seekers and for turning a blind eye to them continuing their journeys from Italy to other European countries. At the same time, these countries, along with Malta and Spain, have repeatedly stressed the need for burden-sharing and active EU solidarity when it comes to the reception of refugees, the examination of asylum applications, and the patrolling of their external borders.

 

 

, , ,