top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Action places gratuites pour les réfugiés du Chili | “La barque n’est pas pleine”

En ligne depuis le 13 mai 2014 et publié dans - modifié le 26 juillet 2017
Images et affiche extraits de La barque n'est pas pleine. Le réalisateur Daniel Wyss revient sur l'élan de solidarité et de désobéissance civile de la population suisse. Le film, sorti ce printemps dans les salles, sera diffusé sur RTS 2 le 18 mai à 20H55. Plus d'infos ou pour commander le film: > www.climage.ch

Images et affiche  de La barque n’est pas pleine.
 Plus d’infos ou pour commander le film:
> www.climage.ch

Dès les jours qui suivent le coup d’Etat de Pinochet, le problème des réfugiés prend une dimension internationale: plus de 30’000 personnes doivent quitter le Chili. Le HCR cherche des pays d’accueil. Le 17 octobre 1973, le Conseil fédéral annonce que la Suisse accueillera 200 personnes… alors qu’en 1956, pour les Hongrois, et en 1968 pour les Tchèques, fuyant la répression de l’Union soviétique, le gouvernement suisse ouvrait la porte à des milliers d’entre eux. Mais dans le cas du Chili, les personnes qui demandaient protection étaient surtout des personnes de gauche et des syndicalistes. C’est là le premier tournant et durcissement dans la politique d’asile officielle. La société civile suisse réagit.

Un appel à offrir des places d’hébergement gratuites est lancé. S’ensuit une mobilisation exemplaire: en peu de temps, des centaines d’offres proviennent de particuliers, des paroisses et des communes politiques. Dans toute la Suisse des comités d’accueil s’organisent. On cherche des solutions pour le logement, les soins médicaux, des cours de langues et des possibilités d’emploi. Grâce à cet élan de solidarité, allant à l’encontre des choix du gouvernement, plus de 2000 chiliens et chiliennes ont pu se réfugier en Suisse.

Danielle Othenin-Girard

Pour mieux connaître ce mouvement de résistance:

Claude Braun et Michael Rössler, Un chrétien subversif, Cornelius Koch, Editions d’En Bas.

Article publié en relation avec l’article Les murs du silence, témoignage de trois femmes réfugiées chiliennes

 

La barque n’est pas pleine

Le film “La barque n’est pas pleine” de Daniel Wyss, revient sur l’élan de solidarité de l’époque (images ci-contre).

Ci-dessous les prochaines diffusions:

  • Diffusion sur RTS2 Histoire vivante le dimanche 18 mai à 20h50

    Diffusion sur RSI La1 le lundi 9 juin à 23h35
  • En salle au Cinéma Bio à Carouge (GE) et au Zinema à Lausanne à partir du 25 juin
  • Projection au Cinematte à Berne le 26 juin à 20h30 en présence du réalisateur

Visionnez la bande-annonce

Consultez la fiche pédagogique

, ,