top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Agenda de l’asile

Evénements et manifestations sur l'asile et sur les migrations

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Guiti News | Niger, Lesbos: Des vidéos pour comprendre les Hot Spots

En ligne depuis le 4 juin 2019

Guiti News est un des premiers médias en ligne grand public offrant un double regard franco-réfugié sur les grands thèmes de notre société.  Sur son site, une série intitulée #Hot Spot a été lancée en mars 2019. Son premier épisode est consacré au Niger. Il expose la complexité sur le terrain d’accueillir des personnes torturées revenues de camps en Libye, tout autant que de nombreux déplacés internes. Le deuxième détaille la situation de surpeuplement donnant lieu à des conditions de vie difficiles sur l’île de Lesbos en Grèce.

La vidéo #Hot Spot 1: Niger, les évacués de l’enfer libyen a été publié le 12.03.2019 sur le site de Guiti News. Nous reproduisons ci-dessous la vidéo #Hot Spot2: Lesbos à bout de souffle publiée sur leur site le 25.05.2019.

A Lesbos, en Grèce, où se trouve le plus grand camp de migrants d’Europe, la pression monte. Depuis la signature d’un accord avec la Turquie en 2016, les demandeurs d’asile n’ont pas le droit de quitter l’île sans autorisation. Problème ? Les démarches administratives sont très longues, et en attendant leur entretien, les individus restent confinés dans un camp surpeuplé où les conditions sanitaires sont très difficiles. Résultat, Médecins Sans Frontières est confronté à de nombreux problèmes de santé mentale. Le système, à bout de souffle, ne tient que grâce au travail des nombreuses ONG locales tandis que l’Europe reste impuissante.


En relation avec cet article

, , ,