top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Exilia Films – Voix d’asile. Donner la parole aux actrices et acteurs de l’asile

Exilia Films – Voix d’asile

Vivre Ensemble s’associe à Exilia Films pour lancer deux chaînes de témoignages vidéo sur YouTube. « Voix d’asile » est un projet social et multimédia. Des vidéos donnent la parole aux personnes ayant subi un exil forcé sur des problématiques peu abordées, ainsi qu’à des acteurs et actrices de terrain. Les interviews sont menés et réalisés par deux expertes du domaine de la migration et sont régulièrement postées sur les chaînes d’Exilia Films . La dimension documentaire de la démarche rejoint les objectifs de l’association Vivre Ensemble d’apporter un autre regard sur la migration et d’offrir des outils utiles aux chercheurs, décideurs, journalistes, enseignants.


Les deux chaînes Youtube d’Exilia Films:

#1 Exilia Films – Voix d’asile 

La parole aux « témoins de l’asile ». Interviews de requérant-e-s d’asile autour de leur parcours, leurs conditions de vie, les difficultés liées à leur statut, leurs projets. La restructuration de l’asile et la situation dans les centres fédéraux, les thématiques du regroupement familial, de la vieillesse, de l’accès aux droits, des méandres administratifs y seront abordées. Déjà en ligne:

AnnaCette femme vit depuis 13 années en Suisse. Elle est requérante d’asile déboutée. Elle reçoit l’aide d’urgence pour se nourrir, qui est une aide extrêmement précaire, distribuée en nature. Elle n’a aucune autonomie économique, est dans l’incapacité de se constituer un réseau social, d’entreprendre des activités et de mener sa vie. Elle n’a pas le droit de travailler. Ces conditions ont conduit à un épuisement psychologique grave et à la dépression. Sa fille est mariée et au bénéfice d’une autorisation de séjour. Si Anna était renvoyée, sa fille unique resterait seule en Suisse, sans aucune autre famille proche.

Anna Episode 2 : Anna ressent une grand détresse face au coronavirus. Elle  vit dans un centre pour requérant.e.s d’asile. Le partage des espaces communs et le manque d’hygiène lui font peur.

Alex – Habiter dans un foyer au temps du coronavirus.– Podcast. Monsieur qui témoigne de la situation actuelle dans les foyers et des craintes des habitant.e.s face à l’impossibilité de se protéger du Coronavirus en raison notamment de la promiscuité et du manque d’information.

Amaram – Vieillir avec le permis F.  Dame âgée originaire du Sri Lanka, Amaram vit depuis 20 ans en Suisse au bénéfice d’une admission provisoire. Elle évoque sa solitude et les difficultés de vie liées à la précarité de son statut.

Saba – Séparée de ses filles depuis 8 ans. Réfugiée reconnue en Suisse, Saba a laissé deux filles derrière elle. Elle lutte depuis quatre ans pour tenter de les faire venir auprès d’elle, mais les autorités refusent le regroupement familial, laissant la mère et ses deux filles dans l’incompréhension et une immense détresse.


Abonnez-vous à la chaîne d’Exilia Films – Voix d’asile pour suivre les nouveaux témoignages postés chaque mois.


#2 Exilia Films – Voix citoyennes

 Entretiens filmés de personnes engagées bénévolement à côtés des migrant-e-s à titre individuel, dans une association, ou en tant qu’expert-e-s sur le sujet (avocat, sociologue, ethnologue, etc.). On y parle de solidarité, de devoir, de citoyenneté. Déjà en ligne:

Yvette – L’ARAVOH: un lieu d’accueil bénévole pour les requérant.e.s d’asile Partie 1  et  Partie 2 . Yvette Bourgeois raconte ses 20 ans d’engagement, dans le contexte d’une certaine hostilité de la population et des autorités de Vallorbe, mais aussi avec le soutien de personnes convaincues de l’utilité et de la pérennité du projet.

Graziella – s’engager est nécessaire et Pauline – agir collectivement. Deux militantes de Droit de rester pour tou-te-s. Elles sont investies depuis de nombreuses années dans la défense des droits des migrant-e-s, nous parlent de leur engagement militant et de l’histoire du droit d’asile.

Damien : s’engager pour s’intégrer – Podcast. Requérant d’asile en Suisse, il rejoint le collectif Droit de rester et devient acteur de la défense de ses propres droits. La participation aux actions collectives facilite aussi considérablement l’intégration.

Abonnez-vous à la chaîne d’Exilia Films – Voix citoyennes pour suivre les nouveaux témoignages postés chaque mois.