Aller au contenu
Revue

Numéro : VE 123 / juin 2009

Si le HCR a vivement réagi aux refoulements en Libye, l’Europe officielle est restée discrète. C’est que les Etats du nord ont laissé pourrir la situation en Grèce, à Malte et en Italie, qui subissent de plein fouet la pression migratoire. L’attitude des uns et des autres révèle avec éclat les dysfonctionnements du système Dublin (p. 7). L’Italie rétorque au HCR de trier lui-même les migrants en Libye, et ce alors que l’organisation ne peut y travailler officiellement? Le commissaire européen Jacques Barrot enrobe le concept de termes diplomatiques: «Il faut bâtir avec les pays de la rive sud de la Méditerranée des points d’accueil qui permettront aux requérants d’asile authentiques de faire inscrire leur dossier dans des conditions convenables» (Tribune de Genève, 19.05.09) Bref, l’Europe s’apprête à exporter ses camps de rétention et d’expulsion dans les pays limitrophes.

Editorial | Vous avez dit décomplexé?

Réflexion | L’apprentissage du français en question

Europe | Le récit de pêcheurs siciliens, accusés d’aide à personnes en détresse

L’Europe de Dublin en question | Règlementation Dublin: des progrès en vue à Bruxelles?

Commentaire | Mariage interdit aux sans statut

Entretien | François Couchepin, ancien chancelier de la Confédération

Exclusion | Assurance-maladie: des cantons manifestement hors-la-loi

Témoignage | Jasmina Travnjak, lauréate du prix Femme exilée, femme engagée en 2009

Iran | Une théocratie théoriquement tolérante

EN BREF | Vivre Ensemble n°123

CHRONIQUE SUISSE | du 27 mars au 26 mai 2009

CHRONIQUE EUROPE | du 17 mars au 19 mai 2009

Envie de la version complète?