Aller au contenu
Revue

Numéro : VE 162 | avril 2017

L’exil forcé et le genre: entre force et vulnérabilité

Force et vulnérabilité, une dualité au cœur de cette nouvelle édition de la revue Vivre Ensemble, consacrée à la thématique du genre dans l’asile.

Outre les guerres, conflits ou persécutions, les femmes fuient parfois une oppression s’exerçant sur elles du seul fait qu’elles sont femmes: mariage forcé, mutilation génitale, crimes d’honneur, violences domestiques… Une oppression contre laquelle elles se sont opposées, publiquement ou par la fuite, sachant que ni l’Etat, ni leur communauté, ni leur famille ne les protégeraient. Un processus touchant de façon similaire les personnes LGBTI. Geste désespéré ou preuve de courage, l’exil devient alors un acte politique. Au même titre que celui de s’exprimer dans un régime totalitaire.

EDITORIAL Force et vulnérabilité
TÉMOIGNAGE Femmes migrantes qualifiées et gaspillage de compétences. Mon propre parcours.
DROIT D'ASILE Persécutions liées au genre. Une lente reconnaissance
SANTÉ Le viol et la procédure d'asile. Le poids de la reconnaissance.
CARTE Les viols en temps de guerre. Rétrospective
"REBELLE EST MON SECOND PRÉNOM" Wendy Anne Ilboudo est active dans la prévention de l'excision.
PÉTITION Appel d'elles: solidarité avec les femmes et les enfants demandant l'asile
PRATIQUE Les victimes de traite dans l’asile une protection à deux vitesses
LGBTI Entre invisibilité et vulnérabilité, le double dé des réfugiés LGBTI
ÉRYTHRÉE Fuir, au péril de sa vie
RENVOI Témoignage de Sarah, proche d'une famille expulsée
REPORTAGE Les Rochat : derrière l’invisibilité, beaucoup de chaleur humaine
PUBLICATION L’évidence de l'asile, par Marie-Claire Caloz-Tschopp
DRÔLE DE NEWS Restructuration de l’asile: ce que l'on sait sur les centres fédéraux

Besoin de la version complète

Dans ce numéro