Aller au contenu
Revue

Numéro : VE 120 / décembre 2008

Il y a toujours à apprendre d’un regard extérieur. Dans ces territoires d’exception que sont les camps de «rétention» et zones de transit aéroportuaires, les tenanciers préfèrent l’ombre à la lumière. Surtout lorsque derrière ses murs d’enceinte, l’appareil étatique applique à des hommes, femmes et enfants -qui n’ont, rappelons-le, commis aucun délit pénal- des restrictions aux droits les plus élémentaires. Dès lors, l’intérêt du rapport du CPT réside tant dans ses observations et recommandations que dans l’obligation pour la Suisse de lui rendre des comptes. La «réponse» helvétique publiée est donc très instructive. Dans ses déclarations, comme dans ses non-dits.

Editorial | Zoom sur les centres de détention

Mesures de contraite | Conditions de détention à la prison administrative de Frambois

Travail | Soleure règle à sa façon l’accès au travail des demandeurs d’asile

Procédure | Le permis B, au prix d’un harcèlement procédural

Législation | Le DFJP en veut aux «vrais» réfugiés

Résistance | Reconnu comme réfugié après avoir failli l’extradition vers la Turquie

Décryptage | “Afflux des demandeurs d’asile”: un abus de langage!

Témoignage | Cachez ces hommes que je ne saurais…

EN BREF | Vivre Ensemble n°120

CHRONIQUE SUISSE | du 4 septembre au 29 novembre 2008

CHRONIQUE EUROPE | du 7 septembre – 21 octobre 2008

Besoin de la version complète