Aller au contenu
Préjugés

Libre choix? Motifs de fuite et statuts

D’où viennent les réfugiés?

Principaux pays de provenance des demandeurs·euses d’asile

Chaque année, le Secrétariat d’État aux migrations indique quels sont les principaux pays de provenance des personnes décomptées dans les « nouvelles demandes d’asile ».

Depuis plusieurs années, l’Érythrée, l’Afghanistan, la Turquie, la Syrie, l’Algérie et le Sri Lanka représentent une part majoritaire des requêtes.

N.B. À noter que sont comptabilisées comme « nouvelle demande d’asile » les naissances de bébés de personnes déjà en Suisse, qu’elles soient effectivement demandeuses d’asile ou qu’elles aient déjà un statut de protection, parfois depuis plusieurs années (statut de réfugié ou d’admission provisoire)

Infographie: Vivre Ensemble. Source: SEM

Notre rubrique statistiques propose diverses infographies illustrant l’évolution des demandes d’asile pour les nationalités les plus représentées en Suisse ainsi qu’une contextualisation sommaire de la situation dans ces pays d’origine expliquant les variations. Ci-dessous le tableau principal. (Voir Caractéristiques des demandes d’asile)

Le taux de reconnaissance par la Suisse du besoin de protection pour ces diverses nationalités témoigne du fait que la plupart des demandes sont jugées légitimes en regard des motifs de fuite allégués par les requérant·es d’asile, que ce soit en raison de motifs de persécution individuels (qui aboutit au statut de réfugié) ou en raison de risques liés à des conflits ou à la guerre (admission provisoire).

N. B.: Le calcul du taux de reconnaissance du besoin de protection réalisé par Vivre Ensemble diffère de celui du SEM. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Informations sur les pays d’origine

Avoir des informations fiables et impartiales sur la situation prévalant dans les pays d’origine des demandeurs d’asile est indissociable de toute politique d’asile. Lors de l’examen d’une demande de protection, l'État saisi de la demande va en effet évaluer celle-ci en tenant compte de ses connaissances sur le respect des droits humains et des libertés fondamentales par les États d'origine des requérant·es d'asile. A cet effet, il collecte des informations et produit divers rapports sur la situation. On parle alors d"informations sur les pays d'origine (Country of origin information (COI)).

De nombreuses institutions (organisations internationales, organisations non-gouvernementales, associations) produisent des rapports sur la situation dans les pays d'origine. Ceux-ci peuvent conduire les autorités et la justice à modifier leur pratique ou leur jurisprudence. Vous trouverez divers liens, dans les Ressources documentaires, permettant des recherches sur les pays d'origine.

La fiabilité des informations est cruciale. A cet égard, des règles et critères ont été établis à l'intention des État, administrations et défenseur·ses des droits qui doivent pouvoir s’appuyer sur des informations précises afin de comprendre la situation dans le pays d’origine du demandeur d’asile et les circonstances qui l’ont poussé à fuir, mais aussi pour assister efficacement les demandeurs d’asile dans leur demande de protection.

Reste qu'avec Internet, la quantité d'information disponible est immense et des outils sont nécessaires pour évaluer leur fiabilité et impartialité. Diverses organisations ont développé des manuels et formations dans ce but, en particulier ecoi.net (the country of origin information system of the Austrian Red Cross’ department ACCORD).

En 2008, des Lignes directrices communes à l’UE pour le traitement de l’information sur le pays d’origine (COI, Country of origin information), auxquelles la Suisse a participé, ont été publiées. Elles établissent des règles minimales à respecter par les Etats en terme de fiabilité, d’impartialité et de rigueur des informations (voir aussi la page du SEM sur les informations dans les pays d’origine).

Malgré ces normes et lignes directrices, la fiabilité des rapports produits ou utilisés par la Suisse est régulièrement remise en cause, notamment lors de recours au TAF qui peut casser des décisions du SEM. Tel est le cas lorsque les informations-pays ne sont pas étayées, sont incomplètes ou non-vérifiées. L'instance de recours établit également dans le cadre de jugements de principes, la politique que l'administration fédérale doit suivre dans le cadre de la procédure d’asile (auditions, évaluations, renvois) relative à certains pays.

Vivre Ensemble publie des Chroniques Monde sur de nombreux pays d’exil dans chaque édition de sa revue. Des textes courts et factuels, thématisés et contenant divers liens documentaires.

Autres ressources sur les principaux pays d'origine

Erythrée

https://pages.rts.ch/emissions/geopolitis/6703488-refugies-erythreens-pourquoi-une-fuite-aussi-massive.html#6703490

Documentaires-podcasts-vidéos sur l'Érythrée, à retrouver ici

Sri Lanka

Documentation parue sur notre site sur le Sri Lanka